vendredi 30 septembre 2016

François Hadji Lazaro et Pigalle viennent chanter pour les enfants de 7 à 77 ans à Saint Avertin

François Hadji Lazaro et les enfants ça fait longtemps que ça dure cette histoire !

Déjà à la grande époque du « rock alternatif » il avait participé (initié ?) le projet « mon grand frère est un rockeur ». J’en parlais du temps où ce blog était beaucoup plus actif. Il y chantait déjà « l’éboueur » avec Pigalle, « avec mémé au supermarché » avec les Garçons Bouchers et « la visite au zoo » avec Los Carayos.

Il sort son deuxième album, après « Ma tata, mon pingouin, Gerard et les autres... », qui s’appelle plus sobrement : « Pouët » et est toujours somptueusement illustré par Delphine Durand.
Dans le précédent il y avait de chouettes morceaux, comme le poétique « des continents incroyables » :


Dans le nouveau il y a une revisitation du titre phare « dans la salle du bar tabac de la rue des martyrs », qui devient « dans la salle de la cantine de l’école de la rue des Martines » :




Enfin bref, tout cela annonce une jolie fin d’après-midi dimanche à Saint Avertin :

 Pouët - Spectacle Jeune Public Dimanche 2 octobre - 17h A partir de 6 ans "Nouvel Atrium" Tarif : 4/3 €

Billet non sponsorisé, (mais s’il y a moyen de moyenner...: nous serions 4 ou 5 (voire 10 si on prend les copains et copines des filles), on accepterait de ne pas être dans le carré VIP et de se contenter de grenadine s’il est fraiche) ~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

lundi 9 mai 2016

Tous à l'Opéra ! Surtout nous !

Samedi soir avait lieu l'opération "Tous à l'Opéra", portes ouvertes dans le Grand Théâtre de Tours, qui permet de découvrir l'envers du décor de cet art qui nous plaît bien. le point d'orgue de la journée est la possibilité d'assister à une répétition "scène-orchestre", c'est à dire avec les chanteurs en costume, le décor et l'orchestre. C'est une répétition quai-finale, mais il y a quand même des arrêts commandés par le chef d'orchestre (Jean Yves Ossonce) ou le metteur en scène (Alain Garichot).  En 2012 nous avions pu voir  Rigoletto de Verdi, en 2014 Cosi Fan Tutte de Mozart et l'année dernière Madama Butterfly de Puccini. Cette Année nous avons eu droit à Eugène Onéguine de Tchaïkosvski (Nekkonezumi va se moquer mais je ne connaissais pas).




Comme on était un weekend de 4 jours pour beaucoup de monde, nous avons eu la chance de trouver le théâtre beaucoup plus vide que lors des journées portes ouvertes précédentes. On s'est payé le luxe de s'installer dans une loge :


Nous avons pu assister aux répétitions à partir du premier tableau de l'acte II, qui débute par une fête d'anniversaire, celle de Tatiana, comme les sous-titres n'étaient pas encore complètement réglés on a pas compris toute l'intrigue mais la musique, les costumes, les décors, le talent des artistes lyriques, nous ont vite conquis :


Monsieur Triquet, interprété par Loïc Félix, personnage français, qui chante donc dans notre langue



 Cette joyeuse fête se terminera par une dispute terrible entre Eugène Onéguine (Jean-Sébastien Bou) et Lenski (Sébastien Droy), tous deux excellent au chant, au sujet de Tatiana (interprétée par Géléna Gaskarova) et Olga. Je fais le malin mais c'est parce qu'enfin les surtitres fonctionnaient. Et puis Wikipedia reprend l'intrigue.

Le rideau se baisse après que Lenski jette son gant à la figure d'Eugène Onéguine. Il a dû lui jeter 3 fois je crois, car il y avait à chaque fois un truc qui faisait tiquer qui le chef d'orchestre, qui un des artistes. Mais on sentait du plaisir sur scène et dans la fosse, l'ambiance était détendue, et tout le monde reprenait sans souci, loin de l'image que l'on peut avoir des divas.

Le rideau s'est ensuite levé sur le décor du 2ème tableau :





Lenski attendant le duel, l'aube commençant à pointer. 

Et Eugène Onéguine arrive avec son témoin :



Je vous en dis pas plus, z'avez qu'à aller à l'opéra !



Nous on retourne au grand théâtre très bientôt, car le Temps Machine y a invité Ballaké Sissoko et Vincent Segal :







~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

samedi 7 mai 2016

les petites mésanges vont bien

Pour faire plaisir à celles et ceux qui avaient lu, commenté et partagé mon billet précédent sur le printemps au jardin, voici la suite des aventures des mésanges (désolé Nekkonezumi, le hérisson a préféré s'exiler au fond du jardin, où il est plus tranquille).

Les bébés mésanges, donc vont bien, ce sont leurs parents qui ont du mal à suivre le rythme effréné des livraisons à domicile...





En rafale, ça m'a permis de vous faire des jolis gifs animes grâce à Gimp :




Comment on fait des gif avec gimp ?
rien de plus simple, on ouvre sa première image, puis on ouvre les suivantes "en tant que calques".
en cliquant droit sur l'image on sélectionne "animation", puis "rejouer l'animation". Enfin, "enregistrer sous", en précisant "gif" comme extension. Surtout penser à décocher "aplatir l'image" et sélectionner "enregistrer en tant qu'animation". T'as rien compris ?! pffff

~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

vendredi 6 mai 2016

Disparition de Slow Joe

Toutes ces disparitions d'artistes en cette année c'est fou, non ? Ou alors ça nous montre qu'on vieillit tous un peu. Ça nous touche moins que si c'était des proches forcément mais ça fait forcément un pincement au cœur. Et avant hier j'ai appris la disparition de Slow Joe. sur le compte facebook du groupe :
Et voilà. Slow Joe s'en est allé.
Discrètement comme il est arrivé.
Chez lui, sans bruit, en paix.
Près de la place Sathonay.
Son cœur l'a enfin libéré.
Le repos du guerrier.
Bien mérité.

Nous étions en train de finaliser notre troisième album qui sera donc posthume.
Merci à vous tous qui avez partagé cette hallucinante fin de vie qu'il aura eue.
Le voilà dispersé dans les airs.
Plus beau que jamais.
Cédric de la Chapelle
Photo de Slow Joe & The Ginger Accident.
















Un grand artiste, un de plus nous a donc quitté. je l'avais découvert lors de la dernière édition d'Aucard, un concert mémorable, de la vraie et belle musique.



 Allez savoir peut-être qu'il a retrouvé Elvis

extrait du clip "when are you coming home ?"~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share

jeudi 5 mai 2016

M. Romero, RCF Tours et les integristes catholiques


Le 29 avril dernier M. Jean Luc Romero était invité par RCF Tours pour parler de son livre "ma mort m'appartient" :
Et ça n'est pas passé auprès des intégristes euh de mouvements pro-vie :


Si tu ne connais pas Yves Daoudal, sa page wikipedia t'en dira un peu plus.



Intégristes catholiques qui ont lancé une pétition, déjà signée par 8 000 personnes... ça laisse rêveur, car je ne suis pas sûr que 8 000 auditeurs aient entendu cette émission...


et même que RCF s'est gentiment désolidarisée de l'animateur de l'émission (Xavier Cuvier) dans une mise au point comment dire...

Du coup M. Romero a montré son soutien à l'animateur publiquement.


Et j'aurais été lui j'aurais rappelé à RCF, et ses auditeurs les moins ouverts au débat qu'il avait participé quelques jours auparavant à une émission sur RCF Isère... sans que cela ne pose de souci particulier semble t'il




~~~~~~~~~~~ Bookmark and Share